7ieme forum syndicale de la rentrée : Arrêt des flux financiers et illicites pour une transformation structurelle de l’Afrique, les syndicalistes retroussent leurs manches

30 Jan - 03 Fev 2017 / New Year School Lomé - TOGO
Keywords : Activities Structural Transformation For Africa’s Development

Environ 50 milliards de dollar US sortent chaque année de l’Afrique par le biais des flux financiers illicites, qui ne cessent d’augmenter à un rythme effarant de 20,2% par an, selon les estimations de Global Financial Integrity (GFI).

Le phénomène de flux financiers illicites est devenu une préoccupation majeure des Organisations syndicales africaines, inquiets du retard de développement de l’Afrique malgré les multiples richesses dont elle dispose.

Activities
2017
February 1

Ceci se justifie le thème de la 7ème édition du Forum de la rentrée syndicale 2017 de la CSI-Afrique tenue du 30 Janvier au 3 Février 2017 au centre FOPADESC à Lomé, « Arrêter les flux financiers illicites et accélérer la transformation structurelle de l’Afrique ».

Environ une centaine de déléguées d’au moins 36 pays africains dont, les membres du conseil général de la CSI-Afrique, les membres du comité des jeunes et des femmes de la CSI-Afrique, des représentants des fédérations internationales des travailleurs, les représentants des organisations syndicales sous régionales, des représentants du BIT et une délégation des acteurs des organisations de la société civile, ont partagé pendant cinq jours leurs expériences sur le sujet.

Dans son discours d’ouverture, le Secrétaire Générale de la CSI-Afrique, le camarade Kwasi Adu-Amankwah a fait part de son inquiétude face aux conséquences de flux financiers sur le développement en Afrique. Il a également appelé les responsables des syndicats africains à se responsabiliser et à s’engager activement dans la lutte pour mettre fin aux fuites de capitaux sur le continent.

Grace à une méthodologie basée essentiellement sur les échanges dans des groupes de discussions, les participants ont pu explorer les possibilités de renforcements de collaboration avec les acteurs non étatique pour freiner le phénomène de fuite de capitaux.

L’aide publique au développement occupe une part importante en Afrique, ce qui reste loin de concorder avec le processus d’un véritable développement des pays africains.

Il faut dire que la 7ème édition du Forum de la rentrée de la CSI-Afrique a permis d’avoir une meilleure compréhension du phénomène des flux financiers illicites et d’évaluer leurs impacts sur le développement de l’Afrique. En conclusion, les syndicats ont été appelés à œuvrer pour la valorisation de leurs ressources humaines, à mener de actions de plaidoyer à l’endroit des décideurs afin de parvenir à faire respecter les normes fondamentales pour le bien-être des populations africaines.

Documents & Media Related

Documents

Download Files

Audios

Play Audio Files

Photos

Click to zoom and browse

ITUC AFRICA

2017
Nov 22

Call for Action: The sale of African migrants in Libya as slaves and into slavery

The African Regional Organisation of the International Trade Union Confederation (ITUC-Africa) expresses its alarm over the recent revelations of the heinous trade in slavery of African migrants in open markets in Libya reminiscent of the trade in human cargo across the Sahara and the (...)