DECLARATION DE LA CSI-AFRIQUE A L’OCCASION DE LA COMMEMORATION DE LA JOURNEE INTERNATIONALE DE LA FEMME

Keywords : Declarations Gender Equality

L’Organisation Régionale Africaine de la Confédération Syndicale Internationale (CSI-Afrique) se joint aux vaillantes femmes membres de toutes ses organisations affiliées et du reste du monde pour célébrer la Journée Internationale de la femme.
Le thème retenu pour cette année 2017: «Les femmes dans un monde du travail en évolution : pour un monde 50-50 en 2030 » permet de se focaliser sur les moyens pour atteindre une intégration effective des nouveaux objectifs de développement durable de l’Agenda 2030 et d’autres engagements existants sur l’égalité des sexes, l’autonomisation des femmes et les droits des femmes.

PDF - 442.9 kb
JIF 2017 Declaration-csi-af en PDF

Le monde du travail traverse un processus de changement majeur. La démographie, les avancées technologiques, le changement climatique, les crises socio-politiques et économiques sont entre autres des facteurs qui influent désormais sur le marché du travail.

Les chiffres de l’ONU révèlent que seulement « 50% des femmes en âge de travailler font partie de la main-d’oeuvre mondiale contre 76 % pour les hommes ». Ce constat est alarmant d’autant plus que la plupart de ces femmes se retrouvent prises dans l’engrenage de l’économie informel, dans la précarité et sans aucune garantie de protection sociale.

Des facteurs liés à la crise de l’emploie continuent de démontrer à quel point pendant longtemps la condition de la femme sur le marché du travail et dans la société n’a pas été suffisamment prise en compte.
Les discriminations basées sur le genre en milieu du travail se font toujours ressentir de nos jours malgré les avancées faites par les gouvernements, les acteurs de la société civile et les organisations syndicales pour garantir la place des femmes au niveau de la vie sociale, politique et économique. Pour preuve les écarts salariaux entre les hommes et les femmes tendent à persister. Il en est de même des disparités entre le nombre de femmes au poste de responsabilité dans le monde du travail.

En tant que partenaire social, le mouvement syndical reste le véritable moteur de changement de cet état de choses. La réussite ne pourra être garantie que si un maximum de femmes s’engage dans le sens du progrès, du respect des droits humains et syndicaux.

Chaque femme devrait pouvoir exercer son droit à un travail décent : tel est l’engagement que la communauté internationale a pris dans le cadre du Programme de développement durable à l’horizon 2030.
La stratégie de la CSI-Afrique par son programme égalité des genres s’inscrit également dans cette dynamique. Nous exhortons donc nos affiliés à continuer la promotion des politiques et programmes afin d’offrir plus d’espaces et de responsabilités aux femmes et aux jeunes filles.
La Journée internationale de la femme est commémorée depuis 40ans, et en cette journée du 8 mars 2017, la CSI-Afrique et toutes ses organisations affiliées saluent les actes de courage et de détermination accomplis par des femmes syndicalistes dans le développement de leurs pays et de leurs communautés.

Nous appelons les gouvernements africains à s’engager encore plus dans les politiques de renforcement des capacités d’action des femmes afin d’inverser les tendances.

L’autonomisation des femmes et leur accès à l’éducation, à la formation professionnelle et aux soins de santé, entre autres sont des préoccupations sur lesquelles doivent se pencher nos Etats africains afin d’améliorer les conditions de vie des femmes, des jeunes filles et de leurs familles.

La CSI-Afrique exhorte par conséquent tous les pays africains à redoubler d’efforts afin de renforcer l’égalité des chances pour tous sur le marché du travail.

Vivent les femmes travailleuses !

Vivent les femmes africaines !

Vivent les femmes du monde !

Kwasi Adu-Amankwah

Secrétaire Général

CSI-Afrique

Documents & Media Related

Documents

Download Files

Audios

Play Audio Files

Photos

Click to zoom and browse

ITUC AFRICA