DECLARATION DE LA CSI-AFRIQUE SUR LA JOURNEE INTERNATIONALE DE LA JEUNESSE 2016

Keywords : Declarations Youth Work - Organising And Workers Empowerment

Le Comité des Jeunes de l’Organisation Régionale Africaine de la Confédération
Syndicale Internationale (CSI-Afrique) souhaite marquer la Journée internationale de la jeunesse des Nations Unies 2016 en mettant l’accent sur la contribution des jeunes à la lutte contre l’insécurité et contre la menace croissante pour la paix et la stabilité. La paix et la sécurité constituent le fondement du développement et de la prospérité. Ainsi, l’insécurité et l’absence de paix entravent le développement et les jeunes en sont souvent les plus grandes victimes.

PDF - 321.7 kb
DECLARATION en PDF

Le discours mondial sur les jeunes a eu tendance à considérer l’ «explosion
démographique des jeunes» comme une opportunité, qui, lorsqu’il est correctement
exploitée fournira les ressources humaines cruciales au développement économique,
social et politique. Les jeunes ont souvent d’énormes potentiels pour la construction de la paix. Malheureusement cela reste sous exploité jusqu’à ce que les investissements appropriés soient faits dans la vie des jeunes. Ainsi, des investissements précoces et adéquats en matière d’éducation et de formation développerait le capital humain des jeunes et les transformerait en actifs productifs pour la sécurité, la paix et le développement. Ne pas investir dans le développement de la jeunesse a le potentiel de transformer la poussée démographique de la jeunesse en une menace pour la sécurité et la paix. Considérant la propagation rapide des idéologies extrémistes, les jeunes sans éducation, qui manquent de compétences et qui restent sans emploi pendant une longue période, pourraient facilement être conquis par des extrémistes. En outre, le chômage, la précarité de l’emploi, les salaires indécents et les compressions à la fonction publique ont tendance à limiter le rôle potentiel des jeunes dans la paix, la sécurité et le développement national.
Il est important que nous nous concentrions sur la meilleure façon dont les jeunes
peuvent être aidés par des investissements appropriés dans leur capital humain pour la construction de nos sociétés. Nous pourrions ainsi compter sur une infrastructure bien développée de jeunes cerveaux pour construire une société inclusive où les conflits et la violence n’ont pas leur place. Déjà une grande majorité de jeunes travaillent et contribuent de diverses manières à la résilience de leurs communautés et l’inclusivité de leurs sociétés. Notre accent devrait être mis sur eux tout en aidant ceux qui se retrouvent en situation de conflit, soit en tant que victimes ou auteurs à sortir de telles situations.

Enfin, le rôle positif que les jeunes peuvent jouer, et jouent effectivement dans la
construction de la paix, dans la promotion de la reprise et le développement, ou le
soutient qu’ils apportent à leurs familles et leurs communautés pendant et après la
guerre et la violence, ne sont pas suffisamment reconnus. Avec une pénurie de
financements nationaux et internationaux pour les organisations et les initiatives des
jeunes, ces derniers ont souvent initié, dirigé et financé leurs propres programmes.
Parmi celles-ci, des initiatives visant à fournir ou revitaliser les services de base, à
promouvoir le dialogue et la réconciliation, afin d’accroître la participation économique et politique des jeunes, et de participer à des manifestations de plaidoyer et d’apporter un changement social et politique.
Les jeunes ont besoin de créer davantage de liens les uns avec les autres et d’en
apprendre plus sur ces initiatives et leurs impacts afin que nous puissions investir dans le soutien de la prochaine génération de jeunes à mener une vie productive et comblée sans violence.

Excellente journée Internationale de la jeunesse !
En solidarité,
Jane Muthoni Njoki
Présidente du Comité des jeunes
CSI-AFRIQUE

Documents & Media Related

Documents

Download Files

Audios

Play Audio Files

Photos

Click to zoom and browse

ITUC AFRICA

2017
Jul 10

Memorandum of Understanding IISH and ITUC-Africa

On 30 June 2017 the African Regional Organisation of the International Trade Union Confederation (ITUC-Africa) (link is external) and the IISH signed a memorandum of understanding for collaboration on archival preservation.