Les employés de WUITEC en sit-in pour réclamer de meilleures conditions de travail

Keywords : Togo

Togo - Ils sont en sit-in en ce moment devant le ministère du Travail et des lois sociales. Ils, ce sont les 120 employés licenciés par l’entreprise chinoise WUITEC, chargé des travaux de la construction de la nouvelle aérogare de Lomé. Les licenciés manifestent leur ras-le-bol pour dénoncer leur licenciement abusif et les propos désobligeants que l’employeur (chinois) tient contre eux.

Suite à une grève observée en milieu du mois d’octobre dernier pour réclamer leur déclaration à la caisse nationale de sécurité sociale, la révision des salaires, les indemnités et les congés, l’employeur chinois n’a trouvé d’autres solutions que de les laisser sur le carreau.

Ils sont donc sortis en cette fin de matinée pour exiger leur réintégration et demander l’arrêt des traitements inhumains et dégradants auxquels ils sont soumis de la part de l’employeur.

Cette manifestation est soutenue par la Fédération togolaise du bois et de la construction (FTBC) et du Mouvement Martin Luther King (MMLK), deux organisations qui luttent pour le bien-être des travailleurs au Togo.

Ce sont ces deux organisations qui mobilisé ces ouvriers choisi la devanture de ce ministère pour attirer l’attention du gouvernement et du Bureau international du travail (BIT) sur la situation.

Les ouvriers réclament aussi la mise en œuvre de l’accord du 12 août 2012, relatif aux conditions de travail. Cet accord n’a jamais été respecté par l’employeur.

Source: http://news.icilome.net/?idnews=796060&t=Les-employes-de-WUITEC-en-sit-in-pour-reclamer-de-meilleures-conditions-de-travail

Documents & Media Related

Documents

Download Files

Audios

Play Audio Files

Photos

Click to zoom and browse

ITUC AFRICA

More than 100 representatives of civil society organisations, local authorities, trade unions, private sector, African Union (AU) institutions, and European Union (EU) Member States and EU institutions gathered in Gaborone (Botswana) from 8 to 10 October 2018 for the Africa Regional Meeting of (...)