MESSAGE DE LA CSI-AFRIQUE A L’OCCASION DE LA JOURNEE MONDIALE POUR LE TRAVAIL DECENT 2014

Keywords : Declarations

L’Organisation régionale africaine de la Confédération syndicale internationale (CSI-Afrique) rejoint les syndicats dans le monde entier, mobilisés en ce jour du 7 octobre, pour réclamer une justice pour les travailleurs, une justice climatique et le plein respect des droits des travailleurs.

PDF - 437.6 kb
MESSAGE en PDF

Bon nombre de travailleuses et de travailleurs ont aujourd’hui un emploi temporaire. Selon l’Organisation internationale du Travail, au moins la moitié de la main-d’oeuvre mondiale effectue diverses formes de travail vulnérable. Plus de 80% de la population mondiale n’a pas d’accès ou a un accès très limité à la protection sociale minimale, notamment en matière de santé et de sécurité au travail. Cette situation a été exacerbée par la crise économique depuis 2008, plongeant cent millions de personnes supplémentaires dans l’extrême pauvreté et mettant un frein aux efforts pour améliorer les perspectives sociales et d’emploi de millions de travailleurs-euses.

La crise et l’incapacité ou la réticence des gouvernements à relancer l’emploi et la croissance ont eu un impact particulièrement fort sur les jeunes. 75 millions de jeunes sont sans emploi dans le monde entier, des millions d’autres se retrouvent piégés dans un emploi informel ou précaire et des dizaines de millions de nouveaux demandeurs d’emploi n’ont aucune chance de trouver un emploi ni d’accéder à l’éducation et à la formation leur permettant de réussir leur vie professionnelle dans le futur.

A tout ceci s’ajoute le changement climatique qui entraine de lourdes conséquences sociales. Il a renforcé la vulnérabilité sociale de tous les secteurs et plus particulièrement : l’agriculture et la pêche, le secteur de la finance et de l’assurance, les infrastructures, les secteurs de la santé et de l’énergie.

Le système de protection sociale doit être renforcé et doit prendre en compte les situations spécifiques de certains métiers ou de certaines zones géographiques parce que le changement climatique et les politiques d’atténuation et d’adaptation entraînent de lourdes modifications sociales, la raréfaction de certains métiers ou la baisse de l’emploi dans certains secteurs. Ainsi, il urge de mettre en place une stratégie de redistribution géographique et sectorielle de l’emploi et mettre en place de politiques de protection sociale adaptées qui doivent être au coeur du concept de la « transition juste ». La transition juste être porteuse d’un potentiel de développement d’emplois et d’amélioration des conditions de travail et est un moyen de réconcilier les dimensions sociale et environnementale du développement durable.

Ensemble, oeuvrons pour l’instauration d’une justice équitable pour les travailleurs-es et
une justice climatique pour tous et toutes.

Fait à Lomé, le 7 octobre 2014

Kwasi ADU-AMANKWAH

General Secretary

Documents & Media Related

Documents

Download Files

Audios

Play Audio Files

Photos

Click to zoom and browse

ITUC AFRICA

2017
May 25

ITUC-AFRICA STATEMENT ON THE 2017 AFRICA DAY

On Africa Day, May 25, 2017 the African Regional Organization of the International Trade Union Confederation (ITUC-Africa) joins in the popular launch of the “Africans Rising” Movement which was formed in August 2016 as a rallying platform for change and (...)