MESSAGE DU 1er MAI DE LA CSI-AFRIQUE – 1er MAI 2012

Keywords : Declarations

La CSI-Afrique félicite les travailleurs et les travailleuses d’Afrique et du monde, à l’occasion de la célébration de la Fête du Travail de cette année. Nous saluons les familles ouvrières pour leurs services et leur contribution à la création de la richesse et à la construction nationale ainsi que pour leurs sacrifices et leur engagement en faveur de la justice sociale. En effet, ces contributions et sacrifices sont éloquents et attestent le symbolisme historique des manifestations du 1er mai.

PDF - 292.8 kb
1May_Msg_Fr_PDF

Au moment où nous célébrons la Fête du Travail, cette année, nous rappelons les nombreux défis auxquels sont confrontés les familles ouvrières, les ménages et les communautés africains. Ces défis comprennent les effets profonds et croissants de la crise économique mondiale, qui continuent, conjointement avec d’autres facteurs, d’accentuer la pauvreté et les inégalités. Il y a également l’insécurité croissante, l’expansion du terrorisme, la violence sectaire et électorale, les nouvelles menaces pour la démocratie constitutionnelle, l’ampleur des violations des droits humains et syndicaux, la répression interne, les prestations sociales problématiques et la croissance qui ne génère pas d’emploi.

Les travailleurs africains ont, cependant, refusé de s’asseoir et de se lamenter. Ces défis nous obligent plutôt à exiger que les gouvernements africains à tous les niveaux agissent de toute urgence. Les gouvernements doivent prendre des engagements réels pour élaborer et mettre en œuvre des politiques pour faire face à ces défis.

Les politiques d’austérité fiscale et les mesures qui obligent les travailleurs et les pauvres à payer pour le financement de la relance économique doivent être abandonnées sans tarder. Les politiques des gouvernements africains doivent plutôt profiter à la majorité de la population dont les conditions sont rendues difficiles par la mondialisation et la crise économique.

Nous exhortons particulièrement les gestionnaires de l’économie africaine à faire montre d’un engagement réel et pratique pour offrir les avantages de la sécurité sociale à notre peuple en faisant particulièrement attention aux groupes vulnérables tels les femmes et les jeunes. Il faut des politiques bien muries pour régler les problèmes alimentaires, nutritionnels et sanitaires du peuple. Il faut un engagement renouvelé au profit de l’éducation et du développement des capacités humaines afin d’accroître la part du continent dans l’économie mondiale.

Dans le même ordre d’idées, nous demandons que l’on prête une attention particulière à la mise en place d’un dispositif de sécurité continental pour garantir la paix et la stabilité. Notre engagement et notre détermination à défendre et promouvoir la démocratie demeurent inébranlables. Nous réclamons une gouvernance plus transparente et plus apte à rendre des comptes. Nous exhortons également les gouvernements africains à promouvoir des politiques et des pratiques qui garantissent et promeuvent la démocratie participative qui engendre la mobilisation citoyenne pour la construction nationale.

En apportant notre soutien inébranlable à la poursuite de ces objectifs, nous sommes conscients de la nécessité impérieuse de la reddition des comptes et de la justice en Afrique. Nous exhortons les dirigeants africains à montrer la volonté politique nécessaire de sévir contre l’impunité et à permettre la jouissance des droits syndicaux et autres droits de l’homme.

Nous exhortons les travailleurs et travailleuses africains, à l’occasion de cette fête, à se souvenir de nos collègues du Swaziland, du Zimbabwe et d’ailleurs qui ne sont pas autorisés à se rassembler pour célébrer la Fête du travail de cette année parce que leurs gouvernements en ont décidé autrement. Nous devons continuer à leur apporter notre solidarité et notre soutien, car leurs problèmes nous concernent tous.

Enfin, la CSI-Afrique espère que la célébration de la Fête du Travail de cette année donnera aux travailleuses et travailleurs africains la force de continuer la lutte pour une Afrique meilleure et un monde meilleur. Avançons dans l’unité.

Vive les familles ouvrières africaines !

Vive les travailleurs du monde !

Bonne Fête du Travail !

PDF - 292.8 kb
1May_Msg_Fr_PDF

Documents & Media Related

Documents

Download Files

Audios

Play Audio Files

Photos

Click to zoom and browse

ITUC AFRICA

2017
Oct 16

Trade Union Conference on Economic Partnership Agreements (EPAs) - Africa/EU

On 9 and 10 October 2017, ITUC-Africa trade union leaders and experts, the African Regional Confederation (EATUC, SATUCC and OTAO), the ETUC (Confederation of European Trade Unions), the ITUC and the experts from civil society organisations (SEATINI, TWN-Africa, South Center) met at the (...)