TOGO : Rapport de Recherche Protection Sociale Economie Informelle

Keywords : CARES - Togo Extension de la protection sociale aux acteurs de l’économie informelle

La couverture en assurance santé ne touche que 7,6 % de la population, dont 4 % couverte par le régime de l’Institut National d’Assurance Maladie (INAM), 2% par des systèmes privés et 1,6% par les mutuelles de santé. Conscient de cette situation de couverture sociale limitée, l’Etat Togolais a engagé ces dernières années différentes mesures en vue de l’amélioration du taux de couverture sociale à travers l’extension des systèmes de protection sociale au secteur de l’économie informel qui occupent 80% de la population active. Il s’agit notamment de (i) la création en 2008 de la Délégation à l’Organisation du Secteur Informel (DOSI) avec pour mission d’organiser et de structurer le secteur informel pour sa formalisation progressive ; (ii) institution d’un régime obligatoire d’assurance maladie au profit des agents publics et assimilés avec possibilité d’extension aux autres couches de la population à travers la loi n° 2011-003 du 18 février 2011 ; (iii) le lancement du Mécanisme Incitatif de financement Agricole (MIFA) dont la deuxième sous composante de ce programme de financement des chaines de valeur agricoles prévoit la promotion des produits assurantiels adaptés au secteur agricole.

Documents & Media Related

Documents

Download Files

Audios

Play Audio Files

Photos

Click to zoom and browse

ITUC AFRICA

Climate change impacts on the African continent are visibly disturbing, as it begins to manifest one crisis after another. The Africa we want is crying for policy and climatic space to transform its economies, livelihoods and societies for the benefit of current and future generations. The (...)