APPEL URGENT [D’INTERVENTION] POUR GARANTIR LES LIBERTÉS CIVILES DES CITOYENS CONTRE LA VIOLENCE INQUIETANTE DE LA POLICE ET D’AUTRES FORCES DE SECURITE DU ZIMBABWE

Keywords : Zimbabwe Human and trade union rights Protest letters Peace And Security Extending Social Protection

Excellence Monsieur le Président,

L’Organisation Régionale Africaine de la Confédération Syndicale Internationale (CSI-Afrique, www.ituc-africa.org ) tient , par la présente, à protester contre le recours de la police et des forces sécurité zimbabwéennes aux attaques répressives et cruelles envers des manifestants pacifiques qui réclament un terme à la crise économique qui sévit dans le pays et une annulation de l’augmentation de plus de 200% des prix des carburants annoncée par le gouvernement.

PDF - 165.3 kb
pdf/lettre_au_pdt_du_zimbabwe

Les rapports qui nous sont parvenus indiquent que la confédération des syndicats zimbabwéens (ZCTU) avait légitimement lancé un appel à s’abstenir pacifiquement d’aller au travail pendant trois jours, du 14 au 16 janvier 2019, en réponse aux mesures du gouvernement d’augmenter les prix des carburants, qui viennent accentuer la cherté de vie déjà insupportable dans le pays.

Nous avons appris que lundi, le 14 janvier 2019, la police et l’armée ont réprimé une manifestation pacifique en tirant sur des manifestants. Les rapports indiquent qu’il y a eu plusieurs blessés, huit morts et plus de 200 personnes arrêtées. Les rapports indiquent également que la répression continue avec une forte présence de la police, de l’armée et des forces de sécurité dans les rues ; celles-ci brutalisent arbitrairement les citoyens, perquisitionnent des maisons, trainent les gens dehors et les tabassent pour susciter la peur et réprimer la dissidence. Par ailleurs, les voies de communication cellulaire et fixe, l’Internet et les médias sociaux sont bloqués depuis deux jours pour empêcher l’accès à l’information et à la communication.

Cet autoritarisme excessif de forces de sécurité est une preuve que le gouvernement zimbabwéen est en train de se désengager de son obligation de garantir un climat social dénué de violence et de crainte sur le plan national. Les tentatives de museler et de réprimer la dissidence ainsi que de compromettre le droit des travailleurs et des citoyens de manifester librement sont [des actes] cyniques et inacceptables. [Tous] les travailleurs et [tous] les citoyens [en général] ont le droit d’exprimer leurs opinions sur les programmes économiques menés par le gouvernement, et cela par des manifestations dans un climat dénué de peur, d’intimidation, de coercition, de répression et de violence.

Par conséquent, nous en appelons à votre gouvernement pour faire en sorte que toutes les attaques de la police et des forces de sécurité contre les travailleurs, les dirigeants syndicaux et d’autres citoyens cessent immédiatement.
Nous en appelons à vous, Monsieur le président, pour que tous ceux qui ont été arrêtés ou détenues soient libérés immédiatement et sans condition ; et que la violation du droit à la liberté d’association et de rassemblement cesse.

Par ailleurs, nous demandons à votre gouvernement d’accepter l’appel lancé par la ZCTU par rapport à l’ouverture d’un dialogue social avec toutes les parties prenantes nationales en vue de chercher des solutions aux difficultés économiques que le traverse le pays.

Et enfin, pour enrayer la fréquence du recours de la police et de l’armée à la violence contre des manifestants pacifiques, nous demandons à votre gouvernement d’ouvrir une enquête judiciaire indépendante en vue de punir les personnes reconnues coupables et de dissuader les auteurs des crimes futurs.
Nous vous prions d’agréer, Excellence Monsieur le Président, l’assurance de notre haute considération.

Kwasi Adu-Amankwah
Secrétaire Général

Documents & Media Related

Documents

Download Files

Audios

Play Audio Files

Photos

Click to zoom and browse

ITUC AFRICA

The Africa’s regional organisation of the International Trade Union Confederation (ITUC-Africa) through the Africa Trade Union Development Network (ATUDN) hosted a side event during the UNECA regional forum on SDGs. Under the theme “The centrality of decent work in achieving the SDGs: it (...)