Afrique du Sud : L’inculpation de 270 mineurs en vertu d’une loi datant de l’apartheid est « absurde »

Keywords : South Africa Declarations Human and trade union rights

La CSI a qualifié d’absurde l’inculpation pour meurtre de 270 mineurs sud-africains en vertu de la tristement célèbre Common Purpose Law (loi de l’ « objectif commun »), naguère utilisée par le pouvoir contre les militants anti-apartheid.

La présentation des chefs d’inculpation par les magistrats, ce 30 août, faisait suite à la mort, deux semaines auparavant, de 34 travailleurs lors d’affrontements avec la police dans la mine de platine de Marikana.
« L’invocation de cette loi de l’objectif commun est tout simplement inadmissible et équivaut, de fait, à une peine collective, qui n’a pas de place dans l’Afrique du Sud postapartheid.

À la place, il incombe aux autorités de veiller au plein respect de l’État de droit et de prendre les dispositions nécessaires pour s’attaquer aux causes profondes du mécontentement croissant et, en particulier, de l’inégalité », a dit Sharan Burrow, secrétaire générale de la CSI.

La CSI se solidarise avec la COSATU et son dirigeant Zweli Vavi en condamnant les actes de la police et l’inculpation des mineurs pour le meurtre de leurs collègues et appelle à la libération immédiate de tous les mineurs.

Le secrétaire général du COSATU, Zweli Vavi a déclaré hier soir : « Inculper des mineurs du meurtre de leurs propres collègues par la police, il n’y a pas de mots pour décrire cela. Nous demandons qu’ils soient relâchés sur-le-champ. »

Documents & Media Related

Documents

Download Files

Audios

Play Audio Files

Photos

Click to zoom and browse

ITUC AFRICA

2017
Nov 13

ITUC-Africa welcomes Qatar’s labour industrial reforms: calls on Saudi Arabia, United Arab Emirates and Bahrain to (...)

The African Régional Organisation of the International Trade Union Confédération (ITUC-Africa) joins the global trade union fraternity to commend and welcome the décision and commitments made by the govemment of Qatar to progressively reform her industrial relations practices. The reforms will help (...)