Projet CSI-Af-CFDT-CGT : « Soutenir l’action syndicale en matière économique pour faire du travail décent une réalité en Afrique »

Keywords : Projects Technical document Structural Transformation For Africa’s Development

Bien que la protection sociale soit considérée comme un des droits fondamentaux de l’être humain et un élément essentiel du capital humain, l’accès de la population à la protection sociale en Afrique demeure toujours faible. Selon les études et les données disponibles sur le sujet, seuls 10 à 20% de la population généralement des travailleurs de l’économie moderne relevant le plus souvent de l’Administration et d’une partie du secteur privé bénéficient de la protection sociale.

Projects
2014
September 25

Bien que la protection sociale soit considérée comme un des droits fondamentaux de l’être humain et un élément essentiel du capital humain, l’accès de la population à la protection sociale en Afrique demeure toujours faible. Selon les études et les données disponibles sur le sujet, seuls 10 à 20% de la population généralement des travailleurs de l’économie moderne relevant le plus souvent de l’Administration et d’une partie du secteur privé bénéficient de la protection sociale. La majorité des africains, principalement les acteurs de l’économie informelle et ceux du monde rural restent privés de cette protection sociale.

La CSI-Afrique considère la protection sociale comme l’une de ses priorités. Aussi, a-t-elle mené plusieurs activités (sensibilisations, formations et recherches) sur le sujet. Avec l’adoption par l’OIT en juin 2012 de la recommandation N° 202 relative aux socles nationaux de protection sociale pour les populations, la CSI-Afrique a encore intensifié ses actions.

Au titre de ces actions, on pourrait mentionner le projet « Soutenir l’action syndicale en matière économique pour faire du travail décent une réalité en Afrique» qu’elle a initié conjointement avec deux syndicats français, la Confédération Française Démocratique du Travail (CFDT) et la Confédération Générale du Travail (CGT) et cofinancé par l’Agence Française de Développement (AFD).

Ce projet est à la faveur de 25 des organisations syndicales de 7 pays d’Afrique francophones à savoir : Bénin, Burkina Faso, Guinée, Mali, Niger, Sénégal et Togo. La protection sociale constitue une des priorités comme des plans d’action de ces pays dans le cadre de l’exécution ce projet. En effet, les syndicats de ces pays comptent dans un cadre intersyndical mener des activités de recherche et /ou des campagnes pour plaider en faveur d’une protection sociale pour tous dans leurs pays. Les objectifs déclinés dans ces différents plans d’action peuvent être regroupés en quatre différents volets :

  • i. Extension de la protection sociale aux acteurs de l’économie informelle et ceux du monde rural ;
  • ii. Instauration d’un cadre législatif complet permettant l’accès à une large couverture en matière de protection sociale ;
  • iii. Mise en place d’un système d’assurance maladie pour les travailleurs ;
  • iv. Amélioration de la gouvernance des systèmes de la protection sociale.

Il faut rappeler que dans ces pays tout comme dans la plupart des pays africains, les discours politiques font état de cadres appropriés pour garantir une protection et une promotion

Documents & Media Related

Documents

Download Files

Audios

Play Audio Files

Photos

Click to zoom and browse

ITUC AFRICA

2017
Nov 22

Call for Action: The sale of African migrants in Libya as slaves and into slavery

The African Regional Organisation of the International Trade Union Confederation (ITUC-Africa) expresses its alarm over the recent revelations of the heinous trade in slavery of African migrants in open markets in Libya reminiscent of the trade in human cargo across the Sahara and the (...)